Menu

Recrutement d’un.e collaborateur.trice projets

La Cellule « programmes et projets » de la Chaîne de l’Espoir Belgique recrute un.e collaborateur.trice en charge de la gestion de projets.

Informations pratiques

Lieu de travail :                   Chaîne de l’Espoir-Belgique / Place Carnoy n°15 – 1200 Bruxelles, Belgique.

Type de contrat :                 contrat à durée indéterminée, préférentiellement à plein temps.

Salaire :                                 barème de la CP 329.02, échelon 4.2

Démarrage :                         à partir du 2 mai 2020

La Chaîne de l’Espoir Belgique (CDEB) est une aisbl créée en 1997, et une ONG accréditée par l’État belge depuis 2004.

Ses actions couvrent un champ disciplinaire très spécifique – les soins spécialisés pédiatriques –, avec des pays en développement d’Afrique et d’Amérique latine. L’objectif poursuivi par la CDEB est de contribuer à l’amélioration de l’accès et de la qualité des soins de santé spécialisés pédiatriques, et en particulier des chirurgies.

Les projets sont financés par subsides institutionnels publics (DGD, WBI, AFD) et privés (Rotary Intl, fondations, entreprises), ainsi que sur fonds propres (produits d’activités et événements, dons individuels).

Chaîne de l’Espoir Belgique est également membre de l’association Chaîne de l’Espoir/Chain of Hope – Europe (CoHE), qui réunit plusieurs partenaires partageant le même objectif : l’amélioration de la qualité et de l’accès des soins de santé spécialisés pédiatriques. À ce jour, les pays représentés sont : la Belgique, la France, le Grand-Duché de Luxembourg, l’Allemagne, l’Italie et le Portugal. Cette plateforme européenne est institutionnalisée depuis 2015 sous la forme d’une aisbl.

La CDEB  participe, aux travers de collaborations avec les autres membres, à la mise en œuvre de la stratégie de la CoHE : développer, amplifier et structurer les synergies entre ses membres dans la perspective de mener des activités et construire des projets communs, afin d’en améliorer l’efficacité et la portée de leur impact. À ce jour, les collaborations concernent principalement : (i) l’organisation de missions médico-chirurgicales avec des équipes pluridisciplinaires rassemblant des experts internationaux provenant de plusieurs pays différents et (ii) l’amplification d’un programme de formations théoriques et pratiques régionaux (Afrique de l’Ouest, Afrique Centrale) sur les chirurgies pédiatriques, en collaboration avec les institutions académiques et le secteur hospitalier des pays partenaires.

Périmètre de l’activité

Il s‘agit des pays en développement d’Afrique – Bénin, République Démocratique du Congo, Rwanda, Sénégal – et d’Amérique latine – Nicaragua.

Environnement de travail

Au sein de l’équipe de la Chaîne de l’Espoir Belgique, le/la collaborateur.trice rapportera à la directrice des programmes et à la directrice générale.

Profil

Master universitaire en sciences humaines, économiques ou en droit. Les candidatures dont le diplôme est inférieur au niveau requis ne seront pas prises en compte.

Un master complémentaire en santé publique ou en développement/coopération internationale est un atout.

Compétences générales et spécifiques requises

  • Une expérience professionnelle d’au moins 5 ans dans le domaine de la coopération au développement (montage et suivi de projets) est exigée ;
  • Une connaissance et une expérience en gestion de projets de développement dans les domaines de la santé (amélioration de la qualité de l’offre médicale / de la gestion hospitalière) est fortement souhaitée ;
  • Une connaissance du secteur ONG et des institutions soutenant la coopération indirecte (DGD, WBI, AFD, UE,…) est nécessaire ;
  • La maîtrise de la méthodologie d’ingénierie de projets, cadre logique (+TOC), évaluation, GAR et indicateurs est exigée ;
  • Une expérience préalable de travail avec l’Afrique est nécessaire, si possible avec une connaissance pratique de terrain ;
  • Une excellente pratique des deux langues nationales FR-NL est exigée (l’une des deux en langue maternelle si possible) ;
  • Une très bonne connaissance orale et écrite de l’anglais est souhaitée ;
  • Une maîtrise des outils MS Office (word et excel principalement) est exigée, une bonne connaissance dans l’utilisation des outils web est souhaitée.

Qualités souhaitées (compétences transversales)

  • Autonomie et adaptabilité, aussi bien dans les tâches à accomplir au sein du siège qu’au cours des missions sur le terrain ;
  • Capacité à s’exprimer et à rédiger clairement et efficacement, aussi bien à des fins de communication interne (rapports, notes politiques, stratégiques,…) qu’à des fins de communication externe (recherche de fonds publics et privés, rapports,…) ;
  • Créativité et approche « orientée solution », particulièrement dans le cadre de contextes changeants ;
  • Capacité à travailler en équipe ;
  • Capacité à pouvoir effectuer plusieurs tâches différentes de manière coordonnée en les organisant par priorités, et en respectant les échéances ;
  • Diplomatie et sens des relations interculturelles ;
  • Capacité à travailler (souplesse, organisation, communication, voyages) en interaction avec un environnement étranger.

Tâches principales

  • Le/la gestionnaire travaillera de concert avec la directrice des programmes sur les aspects d’instruction et de financement du programme 2022-2027 de l’ONG ;
  • Il/elle sera en charge du suivi opérationnel et budgétaire des 4 pays repris dans le programme 2017-2021 en cours  (suivi-monitoring écrit, oral – à distance et en mission) ;
  • Il/elle secondera la directrice des programmes dans la recherche de fonds institutionnels ;
  • Il/elle participera également aux activités, événements et animations institutionnelles de la CDEB.

Les candidatures (CV et lettre de motivation) sont à envoyer à recrutement@chaine-espoir.be au plus tard pour le 16 mars 2020

Partager !

A propos de l'auteur : admin


0 Commentaire

Articles similaires

  TOP